Images Actives
Le logiciel pour explorer l’image
FR EN
AC-VERSAILLES
CRDP

Guide de l’utilisateur

Images Actives - guide de l'utilisateur

En complément de ce guide, n'hésitez pas à vous référer au forum et à la foire aux questions.

1. Prise en main rapide

L'application est divisée en une succession de panneaux. Dans la plupart des cas, lorsque vous créez une image active, vous parcourez ces panneaux successivement de gauche à droite selon l'avancement de votre travail.

  1. Importer une image

    Dans le panneau « Image », cliquer sur le bouton « Importer une image » (équivalent : raccourci clavier ctrl ou cmd + i).

    Importer une image
    Importer une image

    Choisissez sur le disque de votre ordinateur un fichier image au format jpeg, png, gif ou tiff. L'image apparaît maintenant dans le logiciel Images actives. Vous pouvez ensuite choisir sa dimension selon la résolution de votre écran (voir dimensions de l'animation).

    Lorsque vous choisissez l’image sur laquelle vous souhaitez travailler, si vous comptez en faire un usage public, assurez-vous que vous avez bien le droit de l’utiliser, sans quoi vous pouvez vous exposer à des poursuites judiciaires de la part des ayants droit (les personnes, physiques ou morales, qui disposent des droits sur l’image : l’auteur, ses héritiers, un musée…).

  2. Détourer les détails

    Dans le panneau « Créer les détails », un détail est créé par défaut. Double-cliquez sur « Titre du détail » pour pouvoir écrire votre titre de détail, appuyer sur Entrée pour valider votre sélection. Vous pouvez ensuite créer un détail en choisissant l'outil selon votre détail à détourer. Voir Les détails pour plus de renseignements sur les outils de détourage.

    Les outils de détourage
    Les outils de détourage

    Vous pouvez ordonner vos détails en les sélectionnant et en cliquant sur les flèches haut ou bas pour monter ou descendre les détails dans la liste.

    La liste des détails
    La liste des détails

    Pour supprimer un détail, cliquer sur le bouton avec la croix rouge situé en dessous de la liste des détails.

    Voir Détourer dans une application externe pour savoir comment importer vos détails.

    Voir Gestion du zoom pour plus de renseignements sur l'outil de zoom.

  3. Saisir les commentaires

    Dans l'onglet « Commentaires », taper le titre de l'image active puis le titre de la description de l'image. Taper dans le champ suivant le texte correspondant à la description générale de l'image. Vous pouvez insérer des liens hypertextes dans la description en sélectionnant le texte à mettre en lien et en cliquant sur le bouton de lien.

    Choisissez dans la liste le détail sur lequel vous souhaitez travailler.
    Si vous êtes dans le mode Quiz, vous pouvez attribuer un code d'accès aux réponses (voir Questions - réponses et verrouillage).
    Tapez votre texte dans le champ « Description du détail ». Vous pouvez insérer des liens hypertextes dans la description en sélectionnant le texte à mettre en lien et en cliquant sur le bouton de lien.

    Ajouter un lien hypertexte
    Ajouter un lien hypertexte
  4. Exporter l'animation

    Pour générer votre image active, cliquez sur le bouton vert dans la barre des tâches. Une fenêtre d'enregistrement s'ouvre. Sélectionnez le répertoire dans lequel vous voulez enregistrer votre fichier swf et cliquez sur Enregistrer.

    Si vous ne parvenez pas à exporter votre image, ou que vous ne visualisez pas le résultat dans le panneau prévisualisation, il manque peut-être des éléments sur votre ordinateur. Reportez-vous à la FAQ du site.


    Dans l'onglet « Paramètres », vous pouvez choisir des configurations pour l'exportation (voir Publication web : l'animation de préchargement).

    Le bouton 'exporter l'animation'
    Le bouton
    "exporter l'animation"

    Si vous avez l'intention de mettre votre image active en ligne, nous vous conseillons de ne pas exporter plusieurs images actives dans le même répertoire, sans quoi certains fichiers complémentaires vont s'effacer les uns les autres.

2. Le texte

  1. Métadonnées

    Pour le respect de la Propriété intellectuelle, des métadonnées doivent être attachées à l'image choisie comme base pour réaliser l'image active.

    Cinq métadonnées (issues du « Dublin Core », norme internationale pour la description des documents numériques) sont à renseigner dans l'onglet « Image » : « Titre de l'image », « Auteur de l'image », « Date de l'image », « Droits sur l'image », « Source de l'image ».

    Les cinq champs de saisie des métadonnées
    Les cinq champs de saisie des métadonnées

    Lors de la visualisation, elles apparaissent dans le volet de métadonnées situé en bas de l'image active.

  2. Mise en forme des textes

    Placer le curseur dans le champ du texte à mettre en forme. Au-dessus du titre de l’image active, choisir la police, le corps et la couleur du texte.

    Mise en forme du champs 'description générale'
    Mise en forme du champs 'description générale'

    Le formatage s'appliquera forcément à l'ensemble de la zone de texte sélectionnée.
    En l'état actuel d'Images Actives, il n'est pas possible d'appliquer un formatage particulier à un passage du texte.

  3. Importer des polices

    Au-dessus du titre de l’image active, à côté du menu de choix de police, cliquer sur le bouton d’import de police.

    Le bouton 'importer une police'
    Le bouton 'importer une police'

    Une fenêtre s’ouvre pour parcourir et importer la police souhaitée en format « .ttf ».

    Elle est ensuite disponible dans le menu de choix de police. Elle est embarquée avec le fichier « .xia ».

    Si, suite à l'ajout d'une nouvelle police, vous ne parvenez plus à exporter vos animations, c'est que cette police n'est pas prise en charge par les gestionnaires de police fournis par défaut.
    Si vous souhaitez pourvoir utiliser n'importe quelle police, référez-vous à la rubrique "Télécharger et installer" du site Images Actives pour installer les parties complémentaires du compilateur Flex.

  4. Questions-réponses et verrouillage

    En mode « Quiz », saisir les questions dans l’onglet « Créer les détails », lors de la création du détail.

    Saisir les réponses dans l’onglet « Commentaires ».

    Pour verrouiller les réponses, cocher « Code d'accès aux réponses » et entrer un code (de un à six chiffres).

    Saisie d'un code d'accès aux réponses
    Saisie d'un code d'accès aux réponses

    Lors de la visualisation, le code est demandé à la première question, il déverrouille toutes les autres questions, il est réactivé à chaque réouverture de l'image active.

    Attention ! lorsque vous êtes en mode plein écran, le lecteur flash n'a plus accès au clavier. Quittez le plein écran le temps de déverrouiller l'animation. Si vous avez des problèmes pour la saisie des nombres, essayez le pavé numérique de votre clavier.

3. Les détails

Détourer et gérer les options des détails à mettre en valeur dans votre image active.

  1. Outils de détourage

    Plusieurs outils sont disponibles pour vous aider à réaliser au mieux vos détourages de détails. Les outils sont les suivants :

    • le lasso : il permet de faire un détourage précis ;
    • le lasso polygonal : permet un détourage par point en cliquant pour créer des points. Double-cliquez pour fermer votre tracé ;
    • la sélection rectangulaire : permet de créer un détail carré ou rectangulaire ;
    • la sélection elliptique : permet de créer un détail elliptique ou rond ;
    • le surligneur : réglez la taille et la forme de votre surligneur grâce au curseur.
    • Vous pouvez supprimer votre tracé en cliquant sur le bouton avec une croix rouge situé à côté de vos outils de détourage.

    Les outils de détourage
    Les outils de détourage
  2. Détourer dans une application externe

    Si vous désirez réaliser des détourages plus précis, vous pouvez les faire grâce à un logiciel de traitement d'image. Les détails créés doivent être enregistrés dans un format supportant la transparence : png ou gif .
    Pour les importer, allez sur l'onglet "Créer les détails" et cliquez sur l'icône "IMG +" située en dessous de la liste des détails. Traitez ensuite vos détails importés comme des détails normaux en utilisant les fonctions des détails. De plus, vous avez la possibilité de déplacer ces détails dans votre image en les sélectionnant et en les déplaçant avec votre souris.

    Nous vous conseillons de réaliser vos détails en effaçant les parties inutilisées de l'image mais sans recadrer l'image d'origine. Les détails auront ainsi les mêmes dimensions que le fond mais seront transparents sur la majeure partie de leur surface.
    Ainsi, vous vous épargnerez le travail de devoir repositionner vos détails à leur emplacement exact dans Images Actives.

  3. Gestion du zoom

    Vous pouvez décider qu'un détail soit zoomable ou non en cochant/décochant la case « Détail zoomable » située en dessous de la liste des détails. Une icône loupe apparaît en face des titres des détails qui seront zoomables.

    La case 'détail zoomable'
    La case 'détail zoomable'

    Un détail ne sera jamais zoomé au delà de sa propre définition ce qui lui donnerait une apparence pixelisée.
    Par conséquent, si votre image n'est pas très grande à l'origine, désactivez le zoom sur les détails : il n'aurait aucun effet voire réduirait la taille du détail au lieu de le zoomer !

  4. Utilisation des puces

    Les puces vous permettent de donner une information supplémentaire qui ne peut être associée à un détail en particulier. Les puces se situent en dessous de la liste des détails. Vous pouvez en placer autant que vous le souhaitez. Choisissez les puces qui conviennent le mieux à votre image et déplacez-les ensuite sur l'image.
    Les puces ne sont pas zoomables mais vous pouvez les ordonner comme vous le voulez et leur associer des commentaires.

    Menu d'accès aux puces
    Menu d'accès aux puces

    En mode "boutons" ou "accordéon", les puces ne sont pas visibles mais elles donnent naissance à un bouton ou un volet d'accordéon supplémentaire qui n'est pas lié à un détail de l'image.

4. Les modèles

Deux comportements et quatre dispositions à choisir et modifiables à tout moment.

  1. Modèles de comportements

    Deux modes sont proposés pour créer vos images actives : Découverte et Quiz. Chaque mode offre un choix de quatre dispositions (voir Modèles de disposition).

    Le mode Découverte est recommandé pour l’acquisition du savoir, le décryptage de l’image et tout autre travail sur les détails.

    Le mode Quiz est proposé pour les séances de questions-réponses ou de rendus de connaissances.

    Le mode Quiz peut être verrouillé par un code. L’enseignant peut à loisir permettre à l’élève l’accès aux réponses (voir Utilisation Quiz).

    À tout moment, vous pouvez revenir sur votre choix de comportements dans l'onglet "Modèles".

  2. Modèles de dispositions

    Le mode Accordéon est recommandé pour une navigation par les onglets et pour les images en portrait (en hauteur). Les commentaires peuvent être longs.

    Le mode Bulles est recommandé pour une navigation par les détails de l’image et suppose des commentaires courts. Le format de l’image, portrait ou paysage, est indifférent.

    Le mode Boutons est recommandé pour une image en largeur. Les boutons sont disposés en haut de l’image, ils sont numérotés. Les commentaires peuvent être longs.

    Le mode Audio permet d'enregistrer des légendes audio. Ce mode est idéal pour un travail sur les langues par exemple (voir Le son).

    Il ne suffit pas de cliquer sur un pavé de la liste pour changer de modèle : il faut cocher la case qui s'y trouve.

5. Personnaliser l'apparence

Modifier les réglages par défaut de l'animation pour personnaliser votre image active.

  1. La charte de couleurs

    Dans l'onglet « Paramètres », un tableau de bord est à votre disposition pour régler les éléments de couleur, de graphismes et de proportions d'image. Choisissez dans la colonne de gauche la fonction à modifier et selon votre choix, les éléments des autres colonnes s'activent en fonction des possibilités de modification.

    Les couleurs affichées dans l'onglet « Paramètres » sont des couleurs par défaut, elles peuvent être modifiées. Un schéma disponible pour chaque modèle vous permet d'associer facilement une couleur à son emplacement.

    Pour modifier les couleurs, vous avez deux possibilités : soit en cliquant directement sur les points de couleur numérotés (une palette de couleurs s'affiche), soit par le tableau de bord en modifiant les couleurs liées aux différents éléments de l'image active. Ces éléments sont :

    • arrière-plan : couleur de fond ;
    • aux cartouches : couleur de fond et couleur du contour ;
    • aux légendes : couleur de fond de la légende ;
    • au survol : clarté et couleur de la bulle de survol ;
    • à la sélection : couleur du contour et couleur du fond pendant la sélection d'un détail ;
    • au zoom : couleur du fond pendant le zoom d'un détail.
  2. Les effets graphiques

    Dans l'onglet « Paramètres », un tableau de bord est à votre disposition pour régler les éléments de couleur, de graphismes et de proportions d'image. Choisissez dans la colonne de gauche la fonction à modifier et selon votre choix, les éléments des autres colonnes s'activent en fonction des possibilités de modification.

    Le tableau de bord de l'onglet « Paramètres » vous permet de modifier certains effets de l'animation générée. Ces effets sont :

    • survol des détails : éclairer : clarté des détails ;
    • sélection : contour : transparence, force (rayonnement) et épaisseur du contour ;
    • sélection : estomper : transparence du fond pendant la sélection ;
    • zoom : estomper : transparence du fond pendant la sélection ;
    • zoom : durée : vitesse du zoom.
  3. Les proportions

    Dans l'onglet « Paramètres », un tableau de bord est à votre disposition pour régler les éléments de couleur, de graphismes et de proportions d'image. Choisissez dans la colonne de gauche la fonction à modifier et selon votre choix, les éléments des autres colonnes s'activent en fonction des possibilités de modification.

    Vous pouvez régler la proportion qu'à l'image par rapport au texte, c'est-à-dire, l'importance que vous souhaitez donner à l'image. Cette fonction se trouve en cliquant sur « Disposition » dans la colonne de gauche puis « Image / texte », vous pouvez augmenter ou réduire ce rapport à l'aide des flèches.

6. Le son

  1. Enregistrer dans Images actives

    Pour enregistrer ses commentaires, questions ou réponses dans le logiciel, choisir le modèle « Audio » et activer le micro de l'ordinateur.

    Par défaut, le mode audio n'est pas actif en raison des brevets sur le format MP3. Il faut ajouter à Images Actives un élément qui n'est pas fourni lors de l'installation.
    Référez-vous à la rubrique "Télécharger et installer" du site Images Actives pour installer cet élément.

    La barre d'enregistrement du logiciel comporte :

    • un bouton « Enregistrement » ;
    • un bouton « Lecture » pour réécouter son enregistrement ;
    • un bouton « Arrêt » pour stopper l'enregistrement ou la lecture ;
    • une « barre de temps » qui représente l'avancée de l'enregistrement ou de la lecture ;
    • un bouton d'importation de fichiers sons qui ouvre une fenêtre de navigation permettant leur recherche (fichiers en .wav).
    Les contrôles d'enregistrement
    Les contrôles d'enregistrement

    En mode Découverte Audio :

    • saisir le titre de l'image active (il apparaît textuellement sur l'image active) ;
    • enregistrer la « Description générale » ;
    • enregistrer la « Description du détail » pour chaque détail (le titre du détail n'apparaît pas sur l'image active).

    En mode Quiz Audio :

    • saisir le titre de l'image active (il apparaît textuellement sur l'image active) ;
    • enregistrer la « Consigne » (elle se déclenche en cliquant sur le premier bouton en haut à droite de l'image active) ;
    • un code pour verrouiller les réponses peut être saisi : voir Questions-réponses et verrouillage ;
    • enregistrer la « Question sur le détail » (elle se déclenche en sélectionnant le détail) ;
    • enregistrer la « Réponse à la question » (elle se déclenche en cliquant le bouton « Réponse »).

    En mode Audio, vous ne pouvez pas exporter votre image active tant que vous n'avez pas enregistré une description générale et une légende (ou une question réponse) pour chaque détail.

  2. Enregistrer dans une application externe (à venir)

7. L'image active

  1. Le comportement des détails

    Au survol : le détail réagit suivant les paramètres choisis (Paramètres / Survol / Éclairer) : choix de couleur et de clarté.

    À la sélection : le détail réagit suivant les paramètres choisis :

    • Contour (Paramètres / Sélection / Contour) : choix de la couleur, de la transparence, de la force et de l'épaisseur du contour.
    • Estomper (Paramètres / Sélection / Estomper) : choix de l'estompage du reste de l'image (couleur et transparence).
    • Le texte (commentaire ou question-réponse) apparaît ou l'enregistrement se déclenche.

    Zoom : le détail est zoomé (au maximum de sa résolution) au premier clic après la sélection si « Détail zoomable » a été coché dans l'onglet « Créer les détails » :

    • Durée (Paramètres / Zoom / Durée) : vitesse d'apparition et de disparition du zoom.
    • Estomper (Paramètres / Zoom / Estomper) : choix de l'estompage du reste de l'image (couleur et transparence) pendant le zoom.
  2. La barre de boutons

    La barre de boutons, en haut à droite de l'image active, comprend quatre boutons, excepté en mode « Accordéon » où elle n'en comporte que trois, la « description générale » se retrouvant dans le premier volet de l'accordéon. Sinon pour tous les modes, elle comporte :

    • « Description générale » : ce bouton contient le titre et le commentaire génréraux associés à l'image active (saisis dans l'onglet « Commentaires »)
    • « Afficher tous les détails » : le maintien du clic sur ce bouton permet d'afficher tous les détails présents sur l'image.
    • « À propos d'Images actives » : ce bouton ouvre une fenêtre concernant les droits du logiciel.
    • « Plein écran » : ce bouton ouvre l'image active en plein écran. On quitte le mode plein écran en cliquant, au même endroit, sur un nouveau bouton, « Quitter le plein écran ».
  3. Le volet des métadonnées

    Le volet des métadonnées, situé en bas de l'image active, est dédié aux mentions concernant les droits d'utilisation de l'image sur laquelle se base l'image active et aux mentions concernant les droits d'utilisation de l'image active elle-même. Voir Métadonnées.

  4. Utilisation en mode Audio

    Lors du visionnage de l'image active en mode audio, le son démarre à la sélection du détail. Une barre de contrôle du son est alors disponible, elle propose :

    • un bouton « pause/lecture » : pour contrôler le flux du commentaire, de la question ou de la réponse ;
    • un bouton « désactivation/activation du son » ;
    • un bouton « retour au début » : pour relancer l'écoute du commentaire, de la question ou de la réponse ;
    • un contrôle du volume sonore.

  5. Utilisation en mode Quiz

    Le mode Quiz existe pour tous les modèles : Accordéon, Bulles, Boutons et Audio.

    • La question apparaît à la sélection d'un détail. La réponse est démasquée en cliquant sur le bouton « Réponse ».
    • Lorsque le quiz est verrouillé, la première sélection d'un détail fait apparaître la première question, ainsi qu'un champ où saisir le code de déverrouillage (choisi lors de création des questions/réponses). Une fois le code validé, le bouton « Réponse » est disponible pour ce détail et tous les autres. Le code n'est demandé que pour la première réponse, il déverrouille toutes les autres réponses, il est réactivé à chaque réouverture de l'image active. Voir Questions-réponses et verrouillage.

8. Paramètres de publication

Lorsque vous appuyez sur le bouton « Générer l'animation interactive » (en raccourci ctrl + entrée), vous êtes invité(e) à choisir le nom et l'emplacement d'un fichier portant l'extension .swf.

Ce fichier représente une petite application autonome au format flash qui contient tous les contenus (images, textes, sons) que vous avez créés et leur ajoute de l'interactivité.

La création de ce fichier swf prend quelques instants. Il s'agit d'une étape de compilation (transformation d'un ensemble de ressources comme du code informatique, des images ou des sons en une application).

L'avantage de cette étape est que, une fois votre image active compilée, vous avez la certitude qu'elle aura une apparence et un comportement identiques quels que soient l'ordinateur et le navigateur de l'utilisateur.

Un fichier swf ne peut pas être modifié par l'utilisateur même en utilisant le logiciel Images Actives. Pour modifier une image active, il faut disposer du fichier source (le fichier .xia).

  1. Dimensions de l'animation

    Même si elle peut être zoomée dans un navigateur web, votre animation flash possède, à l'instar d'une image numérique, une dimension propre (largeur - hauteur). Une fois le fichier swf créé, ces dimensions sont fixées. Pour les modifier, il faut le générer à nouveau.

    En cliquant sur l'onglet « Image », vous accédez à un des contrôles vous permettant de fixer les dimensions de votre image active. Il ne s'agit pas simplement de la largeur et de la hauteur de la zone dévolue à l'image mais des dimensions de l'ensemble de l'animation flash, incluant ses marges, les zones de textes (titre, accordéon), la barre d'outils, le volet de métadonnées.

    Le menu des dimensions
    Le menu des dimensions

    Le menu déroulant vous propose un ensemble de dimensions prédéfinies correspondant aux résolutions d'écran les plus courantes. Si votre image active est destinée à être utilisée en mode plein écran, et si vous connaissez la résolution d'écran (par exemple, celle de votre tableau numérique interactif, ou celle d'un modèle de tablette utilisé par vos élèves), vous avez intérêt à choisir une entrée de ce menu.

    Vous pouvez également fixer des dimensions arbitraires en modifiant les champs « largeur » et « hauteur ». Si vous souhaitez insérer l'image active dans un emplacement de la maquette d'une page web, cette solution convient.

    Le choix le plus pertinent consiste à cocher la case « dimensions optimisées ». Lorsque vous modifierez une dimension (largeur ou hauteur), l'autre dimension sera recalculée de manière à ce que les marges intérieures de votre image actives soient harmonieuses et à ce qu'il ne subsiste aucun vide.

    La première fois que vous cochez cette case, c'est la largeur qui sera recalculée en fonction de la hauteur.

  2. Publication web : l'animation de préchargement

    Lorsque l'utilisateur se connecte à une page web contenant une image active, celle-ci n'est pas immédiatement disponible : elle doit d'abord être chargée depuis le serveur. Plus l'image active contient des ressources – images, sons – de poids élevé, plus ce chargement durera longtemps (cas particulier, si vous n'embarquez pas les ressources, voir ci-dessous : Publication web : embarquement ou chargement des ressources).

    Pour simplifier la mise en ligne de vos animations, lorsque vous créez un fichier swf, Images actives génère une « enveloppe » web comportant une animation de préchargement. Cette animation s'activera automatiquement jusqu'à ce que le fichier swf soit entièrement chargé, puis disparaîtra. Cela permettra à l'utilisateur de comprendre qu'il doit patienter jusqu'au chargement complet de la ressource.

    Pour une publication standard sur le web, vérifier que les cases « Désactiver le préchargement pour une utilisation en local » et « Ne pas embarquer images et sons dans l'animation » ne sont pas cochées. Ainsi, votre animation sera constituée d'un fichier swf contenant toutes ses images et ses éventuels sons.

    Une publication standard sur le web
    Une publication standard sur le web

    Pour mettre en ligne, copiez simplement sur le serveur, dans un répertoire spécifique, les quatre fichiers suivants qui ont été générés dans le répertoire où vous avez exporté le fichier swf :

    • votre fichier swf
    • swfobject.js
    • loading.gif
    • index.html
  3. Publication web : embarquement ou chargement des ressources

    Dans certains cas, votre image active risque de peser très lourd :

    • si vous avez choisi le mode audio ;
    • si vous avez une image de fond en haute définition ;
    • si vous avez détouré vos détails dans un outil tiers comme Gimp, Photofiltre ou Photoshop.

    Dans ce cas, le mécanisme de préchargement standard (voir ci-dessus) ne convient pas. En effet, l'animation de préchargement standard risque de tourner pendant longtemps et l'utilisateur se demandera s'il n'a pas affaire à un dysfonctionnement.

    Heureusement, Image actives vous propose un second mécanisme de préchargement, complémentaire du premier : pour l'activer, il vous suffit de cocher la case « Ne pas embarquer images et sons dans l'animation » dans le panneau « Paramètres ».

    Une publication en mode « ressources non embarquées »
    Une publication en mode « ressources non embarquées »

    Ainsi, votre fichier swf sera d'un poids beaucoup plus faible. L'animation de préchargement durera peu de temps ; lorsque le fichier swf sera chargé, vous verrez s'afficher une barre de progression vous informant du déroulement du chargement pour chaque image et chaque son.

    Attention, si vous avez opté pour ce mode de publication, vous devrez copier-coller beaucoup plus de fichiers sur le serveur :

    • votre fichier swf
    • swfobject.js
    • loading.gif
    • index.html
    • tous les fichiers images apparu dans le répertoire d'export
    • en mode audio, le répertoire « sounds » apparu dans le répertoire d'export
  4. Publication hors-web

    Dans certains cas, vous ne souhaitez pas mettre en ligne votre image active mais la diffuser comme un fichier (par exemple, pour la mettre dans un répertoire partagé avec les élèves sur le réseau de votre établissement, ou pour que vos élèves la copient sur clé USB).

    Pour cela, vous devez embarquer les images et les sons mais désactiver le mécanisme de préchargement. Le mécanisme de préchargement ne convient pas à l'utilisation de l'image active depuis un disque dur, une clé USB ou un réseau local : en vertu de certains mécanismes de sécurité, votre image active ne pourra tout simplement pas être visionnée.

    Publier l'image active comme un fichier
    Publier l'image active comme un fichier

    Pour diffuser votre image active, contentez-vous de distribuer le fichier swf sans aucun autre fichier pour l'accompagner.

  5. Créer une projection

    Lorsque vous diffusez votre image active comme un fichier .swf, les utilisateurs ne savent pas forcément avec quelle application le visionner. S'ils double-cliquent sur le fichier, il peut arriver qu'il s'ouvre dans une application qui ne convient pas comme un lecteur vidéo. S'ils l'ouvrent avec un navigateur, il se peut que celui-ci ne dispose pas d'un lecteur Flash. En outre, quand le fichier swf est ouvert directement dans un navigateur, sans être enveloppé dans une page html, le bouton écran ne fonctionnera pas.

    Pour toutes ces raisons, vous pouvez avoir intérêt à convertir votre fichier swf en projection. Une projection est une application autonome portant une extension propre au système d'exploitation (.exe sous Windows, .app sous Mac).

    Lorsque l'utilisateur double-cliquera sur la projection, elle s'ouvrira toujours correctement et il profitera de toutes les fonctionnalités de l'image active.

    Pour créer une projection,

    • Téléchargez un lecteur Flash autonome correspondant à votre système d'exploitation depuis le site d'Adobe. Choisissez pour votre système d'exploitation le dernier lien « Flash Player x.xx Projector »
    • Faites un clic droit (ou ctrl + clic) sur votre fichier swf, « Ouvrir avec » et choisissez le lecteur Flash autonome que vous avez téléchargé.
    • Dans le lecteur Flash, choisissez « fichier » « créer une projection ».
    Créer une projection avec un lecteur Flash autonome
    Créer une projection avec un lecteur Flash autonome

    Ce mode de diffusion comporte toutefois des inconvénients :

    • Votre image active devient beaucoup plus lourde car elle embarque un lecteur flash.
    • Vous ne pouvez pas créer une projection pour un système d'exploitation différent du votre (une projection créée sous Windows ne fonctionnera que sous Windows).
    • Votre fichier risque de se heurter à certaines barrières de sécurité qui protègent les ordinateurs contre la diffusion d'exécutables potentiellement malveillants.

9. Divers

  1. Raccourcis clavier

    Plusieurs raccourcis clavier permettent à l'utilisateur expérimenté d'accélérer son travail.

    Les raccourcis clavier :
    Combinaison de touches Effet Commentaire
    Ctrl (ou Cmd) + s Enregistrer Seulement si le fichier .xia a déjà été enregistré une première fois.
    Ctrl (ou Cmd) + shift + s Enregistrer sous
    Ctrl (ou Cmd) + o Ouvrir un projet Images actives (fichier .xia)
    Ctrl (ou Cmd) + Entrée Exporter Si vous appuyez à nouveau sur entrée, vous écrasez le swf précédent.
    Ctrl (ou Cmd) + i Importer une image
    Ctrl (ou Cmd) + n Nouveau projet

  2. Changer la langue de l'application

    Images actives est disponible en plusieurs langues et s'adapte automatiquement à la langue de votre système d'exploitation.

    De ce fait, la seule façon de changer la langue d'Images actives est de changer la langue de votre système d'exploitation.